Retour de Star Wars et surtout de Dark Vador

Dès que j’avais appris que Disney avait racheté les droits de « La guerre des étoiles », bizarrement j’ai été plus que ravi de la nouvelle.

Quand je vois la direction qu’ont pris les différents films de Marvel avec Disney, c’est plutôt une bénédiction de ne plus confier cet univers à son créateur Georges Lucas.
Avec tout le respect et la reconnaissance que je lui dois, les épisodes I, II et III auraient pu tout de même être bien meilleurs (Il aurait au moins pu lâcher la réalisation), enfin ce n’est que mon humble avis…

Comme beaucoup, je suis un fan des films Star Wars.

Au niveau comics, j’avais lu tous les épisodes publiés dans Titans des éditions LUG. Je ne peux pas dire que j’étais enthousiaste malgré quelques très bonnes histoires.

Comics Starwars Titans Lug
J’ai toujours trouvé que la bande-dessinées ne se prêtait pas trop à la science fiction et encore moins à Star Wars. Il faut avouer qu’il est difficile de reproduire la dynamique des combats spatiaux ou des duels au sabre laser 🙂

Quand Marvel a annoncé le lancement d’une panoplie de séries Star Wars pour 2015 et que ces histoires seront canoniques, j’avais tout de même hâte de voir ce que cela allait donner.

Disney choisit Panini comics pour éditer ces nouvelles séries en France, j’ai lu que certains lecteurs sont partis se pendre ? J’espère que ça va mieux depuis ? 😉
Personnellement, je n’ai rien contre Panini. Alors, bien entendu, je préfère la politique éditoriale d’Urban, mais ayant connu les années 90 et vécu les changements s’opérer entre Lug et Semic, les petits défauts de Panini ne me révoltent pas.

Et si je parlais de ce fameux numéro un (que tout le monde possède déjà) ?
Mon avis ? Allez assez de suspens : Rien à faire, je préfère vraiment Star Wars au cinéma.

Mon engouement était palpable pourtant, j’ai acheté tout de même 4 versions du numéro 1 alors que je m’étais promis de ne plus jamais refaire cela.

L’ambiance visuelle est bien reproduite : Nous avons les introductions usuelles au démarrage d’un arc et ça j’adore l’idée.

Pour les puristes, oui! j’ai sauté une image (impossible à prendre sans abimer le comics ;))

Par contre, il manque un peu de son. Vous allez me dire : il fallait balancer la BO de John Williams au même moment…Hum, oui peut-être…

En tout cas, à aucun moment, dans ce numéro, j’ai été transporté par une « scène » de duel au sabre laser (par exemple).
Je trouve tout cela si figé…Pourtant, je suis un lecteur de comics, les images qui ne bougent pas, je suis plutôt un habitué 🙂

Nous avons donc dans ce numéro :

  • 2 épisodes de « Star Wars » par Jason Aaron et John Cassaday
  • 2 épisodes de « Dark Vador » par Kieron Gillen et Salvador Larroca

Star wars #1 et #2 LIVRE I – Skywalker passe à l’attaque

Se situant juste après l’épisode IV, nous retrouvons toute l’équipe rebelle au grand complet ainsi que le grand méchant qu’on aime tant.

Comics Starwars 1 Panini-Dark Vador-Darth Vader-Jason Aaron-John Cassaday_02La cohérence est là quasi à tout niveau (je ne suis pas un puriste, ni un expert de l’univers). Les caractères des personnages sont reproduits à l’image de mes souvenirs. C’est plutôt une bonne chose.
Malgré un certain plaisir dans une lecture un brin nostalgique, le scénario reste pour l’heure d’une banalité absolue (voire une grosse sensation de déjà vu).
Par contre, je ne peux pas dire que je sois déçu, c’est un peu ce à quoi je m’attendais (par prudence peut-être, je ne me suis pas fait de « film »).
J’espère que Jason Aaron va pouvoir me surprendre davantage sur la suite.

Comics Starwars 1 Panini-Dark Vador-Darth Vader-Jason Aaron-John Cassaday_03Quant aux dessins, je vais peut-être choquer certains mais je n’ai jamais été en admiration totale devant John Cassaday (d’ailleurs, je n’ai pas retenu une seule couverture de lui dans mes achats, sans forcément le faire exprès). Ses dessins sont sobres, justes mais comme sur Astonishing X-men ou Uncanny Avengers, on côtoie des belles planches avec d’autres pas forcément aussi réussies. J’ai toujours trouvé « ses » visages trop neutres et typés. Je n’adhère pas toujours à la dynamique de ses planches.
En tout cas, les fans de Cassaday ne seront pas déçus 🙂

Bref, pour cette série, j’attends tout de même la suite parce que ce serait dommage de juger le run juste sur les deux premiers épisodes (qui ne sont pas mauvais, mais rien de vraiment neuf pour l’instant).

Dark Vador ou plutôt Darth Vader #1 et #2 LIVRE I VADOR

De nos jours, c’est plutôt rare de voir les noms des séries traduits mais je crois que l’éditeur ne veut surtout pas perdre 1 seul français. Pourquoi pas la Guerre des étoiles alors ? 🙂

Comics Starwars 1 Panini-Dark Vador-Darth Vader-Kieron Gillen-Salvador Larroca_01L’idée de faire une série sur Vador, surtout après les épisodes I II III, semble si évidente mais reste brillante. Elle peut être à double tranchant bien entendu.
Figurez-vous que j’ai largement préféré lire « Dark Vador » que « Star Wars ». Tout est un cran au dessus :

  • Dark Vador est tout de même le plus charismatique et le plus complexe des personnages Star Wars (comment enfoncer une porte ouverte…)
  • Au niveau de l’histoire, si on reste sur la période IV V VI, nous attaquons un angle complètement nouveau et intéressant (mais logique depuis les épisodes I II III). Cette série aborde pas mal de faits méconnus (de moi en tout cas) et qui expliquent pas mal de choses quant à la « place » de Dark Vador au sein de l’Empire.
  • J’ai été aussi agréablement surpris par les dessins de Larroca. Moi qui l’adorais dans Xtreme X-men, qui ne l’a pas trop apprécié dans X-men, perplexe sur Iron Man et sur son évolution artistique qui commençait à s’éloigner de mes gouts…Et bien là, son style froid colle parfaitement à l’ambiance et son Dark Vador est assez probant (pas parfait non plus).

Comics Starwars 1 Panini-Dark Vador-Darth Vader-Kieron Gillen-Salvador Larroca_02J’espère que cette série tiendra la distance parce que bien développer le côté obscur de la force pourrait être un atout de poids et l’intérêt majeur pour moi de rester dans l’aventure…

Voilà, c’est assez paradoxale, j’ai toujours préféré mes comics aux « remakes » cinéma (qui sont pourtant à un excellent niveau ces derniers temps). Pourtant, en ce qui concerne Star Wars, je préfère cent fois aller au cinéma. Peut-être parce que le contexte est inversé ? Je ne saurais le dire.

Et vous ?

Publicités

2 commentaires Ajoutez le vôtre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s