Guide de lecture Comics – Univers Vertigo-Indies

le

Quatrième partie d’une série d’articles pour guider les nouveaux lecteurs de comics (enfin, pas forcément).

Urban Comics Vertigo - Fables - Bill Willingham - Collection
Devinez quels sont mes quatre dernières nouveautés pas encore couvertes ?

Rappel des différents articles existants ou prévus. En tout, environ 8 à 9 articles :

  • Univers DC Super-héros (pour débuter et pour aller plus loin)
  • Univers Marvel Super-héros (pour débuter partie 1, partie 2 et pour aller plus loin)
  • Univers Marvel Ultimate (pour débuter)
  • Univers DC Vertigo-Indies (mes choix)
  • Autres comics

Place à la partie Vertigo!

Cela va beaucoup moins ressembler à un guide vu que pour ma part, je débute plus ou moins également (à part quelques titres que je connaissais depuis longtemps).
Du coup, je vais vous montrer tout ce que j’ai choisi pour moi dans les éditions Vertigo et Indies (essentiellement éditées par Urban comics).

Je commence par ma sélection préférée que j’ai découverte il y a 2 ans « seulement » :

100 Bullets
par Brian Azzarello et Eduardo Risso

Urban comics vertigo - 100 bullets - Brian Azzarello - Eduardo Risso_tranches

J’en ai déjà parlé rapidement ailleurs, mais c’est certainement ma dernière claque reçue à date.
J’avais commencé à acheter juste les 2 premiers (d’occasion et pas chers) juste pour « voir ». Je peux vous dire qu’une fois les deux tomes terminés (plutôt rapidement), j’ai racheté toute la collection. J’ai eu en plus la chance de tomber sur une offre pour le lot entier (et j’ai revendu mes deux premiers en double…Ainsi la chaine continue, je me dis que mon acheteur va faire exactement pareil que moi 🙂 ).
Bref, on est loin du monde des super-héros. C’est un croisement entre Sin City, Le parrain, Les affranchis et Reservoir dogs. Oui, la palette est assez large et peut-être que peu de personnes seraient d’accord avec mes comparaisons. Mais moi qui vénèrent à 300% ces « chef-d’œuvres », il se peut que mes sensations n’aient pas un fondement cohérent.

L’histoire est intelligemment construite. pas forcément simple au bout d’un moment (quand on lit 36 comics en même temps) tellement il y a de personnages et les « croisements » sont d’une précision redoutable.
Même si je n’ai pas tout lu d’Azzarello, je pense que c’est certainement son œuvre la plus aboutie (un peu comme Frank Miller pour Sin City).
Que dire des dessins d’Eduardo Risso qui n’ont pas déjà été dits ? Et bien pas grand chose à part qu’on imagine mal une autre personne dessiner à sa place…

Allez, tout de même un petit bémol, tous les épisodes n’ont pas le même niveau d’intensité, mais il y a vraiment des épisodes puissants et donc cultes…
Chef-d’œuvre incontournable pour moi pour peu qu’on ne soit pas rebuté par les histoires de gangsters (Mon thème de cinéma préféré avec les films d’Al Pacino ou de Robert de Niro en tête de file).

Urban comics vertigo - 100 bullets - Brian Azzarello - Eduardo Risso

 

Fables
par Bill Willingham et principalement Mark Buckingham

Cette série fait partie de mon coup de cœur du moment même si vous avoue que j’ai loin d’avoir fini de tout lire.
J’avoue également que certains épisodes sont un peu décevants pour moi ou plutôt ne possèdent pas la qualité qui constitue l’ensemble de l’œuvre.
Il est trop tôt pour me dire que ces épisodes seront inutiles pour comprendre la suite (d’ailleurs, pas certain qu’on ait besoin que chaque épisode « compte »).
Néanmoins, la part des épisodes qui m’ont moins transporté est faible par rapport aux autres qui sont d’une richesse déconcertante.
J’ai eu le malheur de dire sur ma page Facebook que Fables et la série télévisée « Once upon a time » partaient du même principe 🙂
En fait, bien entendu, la comparaison ne se tient que sur une phrase : « Reprise des histoires/personnages des contes et fables les plus célèbres pour former un univers cohérent ». La qualité de Fables reste bien entendu inégalée pendant que Once upon a time part dans d’autres délires bien moins astucieux et cohérents.

Un bémol sur les dessins où tout n’est pas toujours plaisant à regarder. J’ai eu du mal à m’habituer à Buckingham au départ.  Quelques « guest-stars » qui entachent un peu la continuité des planches (même si le changement de style est souvent accompagné très justement d’un changement de registre au niveau de l’histoire).

J’ai l’air de critiquer comme ça mais vous n’avez pas à en douter, je l’adore cette petite collection!!!

Urban Comics Vertigo - Fables - Bill Willingham

 

Sandman
Par Neil Gaiman

Alors je n’ai lu que les 3 premiers tomes actuellement et même si je connaissais sa réputation depuis toujours, j’ai commencé la lecture que depuis un an.
Sandman fait partie de ces séries où je dois relire parfois plusieurs fois des passages pour bien comprendre. Ce qui ne veut pas dire que cela vous arrivera. Juste prévenir que selon moi, ce n’est pas forcément à la portée ou plutôt, ce ne sera pas au gout de tout le monde.
J’avoue avoir eu du mal à suivre au début, mais après quelques épisodes difficiles, les histoires s’enchainent et deviennent de plus en plus intéressantes. Je n’ai pas encore assez recul mais plus j’avance, plus je ressens l’intelligence des récits et la construction des histoires.
Lire Sandman me demande un peu plus d’efforts mais pour l’instant, ils sont récompensés.
Pour les dessins, pas mal d’artistes sont intervenus. Cela m’a perturbé au début mais finalement, je me suis habitué à l’ambiance Sandman et du coup je suis moins attaché aux dessins que d’habitude.
Une œuvre difficile mais intense (pour moi) que je ne lis pas dans n’importe quelle situation.

Urban Comics Vertigo - Sandman - Neil Gaiman

 

SAGA
par Brian K. Vaughan et Fiona Staples

 J’ai commencé par offrir le premier tome à un copain qui me l’a gentiment prêté pour le lire.
Au départ, je n’étais pas trop attiré par le thème un peu « science-fiction ». Au final, mon pote n’a pas poussé plus loin mais c’est moi qui ai été pris au piège^^.

Les aventures sont palpitantes et les personnages très rapidement attachants (de tout bord). La caractérisation tient une place prépondérante et moi, j’adore cela.
L’histoire n’est pas en reste et on a constamment cette envie de vouloir connaitre la suite.
J’ai juste eu un coup de mou sur le début du 4eme tome mais cela s’est rapidement estompé.

Les dessins soufflent le chaud et le froid : Parfois sublimes, dynamiques et par moment moins convaincants mais encore une fois, l’ensemble reste largement positif.
Vivement le 5eme volume!

Urban Comics Indies - SAGA - Brian K. Vaughan - Fiona Staples

 

Preacher
par Garth Ennis et Steve Dillon

Un peu comme pour Sandman, j’ai entendu parler de cette série dès sa sortie mais j’ai décidé de sauter le pas que suite à la réédition d’Urban.
Je n’ai lu que les deux premiers épisodes et j’aime bien sans forcément pouvoir me prononcer sur la suite. Vu la réputation qui le précède, je ne suis pas trop inquiet.
Quant aux dessins de Steve Dillon, je les ai trouvés bien meilleurs que sur ses The Punisher Marvel Knight.
Pour l’instant, je ne regrette pas mon achat, je redoute davantage pour mon budget…

Urban comics vertigo - The Preacher - Garth Ennis - Steve Dillon

 

V for Vendetta
par Alan Moore et David Lloyd

C’est classé dans la gamme Vertigo (je ne savais même pas). En tout cas, j’affiche ici une de mes éditions (une des histoires où j’ai une panoplie d’éditions :/ )
Peu importe, c’est bien entendu le grand classique des années 80-90 et il n’a pas été oublié loin de là.
Au risque d’en choquer certains (ou pas), j’ai toujours préféré V for Vendetta à Watchmen. Je compare presque l’incomparable, je le concède, mais encore maintenant, je feuillète cette petite pépite avec beaucoup, beaucoup, énormément d’émotions.

Dc Comics - V for Vendetta - Alan Moore - David Lloyd - Delcourt

 

Promethea
par Alan Moore et J.H. Williams III

Œuvre très spéciale et un peu à part d’Alan Moore mais qui possède un charme indéniable.
Un must pour peu qu’on est fan d’Alan Moore!
Les dessins de J.H Williams III sont tout simplement exceptionnels. Ce qui lui a d’ailleurs valu le prix Harvey du meilleur dessinateur en 2006.

Comics Semic Vertigo - Promethea Alan Moore J.H.Williams III
cela mériterait une réédition Urban vu que certains numéros sont quasiment introuvables ou super cher (le 7 par exemple)

 

Top Ten
par Alan Moore et Ha Gene

Une interprétation et une anticipation dignes d’un Alan Moore à partir d’un contexte archi classique : Enquêtes policières dans une cité du futur.
Sauf que cette métropole est habitée que par des personnages (ou pas forcément) possédant tous des super pouvoirs.
Pour les fans de Moore (comme moi) principalement je pense…
Les dessins de Ha Gene sont par contre excellents.

Comics Semic Vertigo - TOP TEN Alan Moore Ha Gene
pas forcément homogène comme collection encore…

 

Alors bien entendu, je suis attiré par bien d’autres titres qui sont déjà dans ma wishlist répertoriée dans bdGest Online (en attendant une vraie occasion) tels que Scalped, Y le dernier homme ou Hellblazer.
J’ai même peut-être des titres qui proviennent de Vertigo mais que je ne sais même pas 🙂

Bref, ma découverte n’est pas terminée…

 

Publicités

4 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Présence dit :

    Scalped est plus viscéral que 100 bullets, avec une intrigue moins compliqué, mais un regard social plus pénétrant. Une excellente série, avec des dessins d’une lucidité magnifique. Chaudement recommandé.

    J'aime

    1. wildstorm dit :

      ça donne envie. Dès que je pourrais alors, merci 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s